Récits de la création du monde

Du 4 mai au 22 juin 2024
Vernissage : Le samedi 4 mai 2024 de 15 h à 17 h
Récits de la création du monde : Eruoma Awashish, Kaylyn Baker, Haley Bassett, Jordan Bennett, Alison Bremner, Christian Chapman, Craig Commanda, Renée Condo, seth cardinal dodginghorse, Tarralik Duffy, Marcy Friesen, tīná gúyáńí, Jay Havens, Cora Kavyaktok, Uumati Kisoun-Inuarak, Corey Larocque, Cheyenne Rain LeGrande, Maria-Margaretta, Calvin Morberg, Meagan Musseau, Lisa Myers, Melaw Nakehk’o, Luke Parnell, Mangeshig Pawis-Steckley, Shane Perley-Dutcher, Melissa Peter-Paul, Jobena Petonoquot, Sandra Racine, Natasha Sacobie, Heather Shillinglaw, Jason Sikoak, Michelle Sound, Alan Syliboy
Commissaires : Lori Beavis, Emma Hassencahl-Perley, Jake Kimble, Teresa Vander Meer-Chassé
La Biennale d’art contemporain autochtone (BACA), 7e édition
Art Mûr
Montréal (QC)

Les commissaires de la 7e édition de la BACA unissent leurs forces depuis plusieurs nations et territoires pour commissarier une série d’expositions mettant à l’honneur les œuvres de plus de 60 artistes autochtones. Chacun des sept sites porte sur l’un des grands thèmes réunis sous le titre général de l’exposition : Récits de création.

En tant que commissaires, Récits de création représente pour nous un cercle qui entoure différents récits et diverses manières de concevoir l’univers. À l’intérieur de ce cercle, nous retrouvons des thèmes distincts, mais reliés entre eux : L’Île de la Tortue et le conte de la Femme du Ciel qui symbolisent la vie elle-même, les Histoires de lieu, qui font écho aux voix des gardiens traditionnels du territoire; les quatre directions cardinales qui pointent vers l’Esprit-Coeur-Pensée-Corps et guident nos voyages intérieurs; les Médecines sacrées du territoire qui nourrissent et purifient; le domaine énigmatique du Surnaturel et les Racines et révélations qui façonnent notre conscience collective.

Dans cette exposition, l’art évoque la famille, les relations, l’histoire et les séquelles de la colonisation. Les artistes invités partagent leurs connaissances acquises au fil des expériences vécues et de leur héritage culturel distinct, offrant un aperçu des identités, des communautés et des spiritualités des cultures autochtones sur l’ensemble des territoires. Chacun d’entre eux contribue à la richesse de la trame narrative, offrant un aperçu de la complexe existence humaine et de la connectivité de toutes les choses. Ensemble, ils tissent un récit captivant qui trouve un écho auprès du public, invitant à la réflexion et à la contemplation.

La Biennale d’art contemporain autochtone (BACA) tient à remercier le Conseil des Arts du Canada, le gouvernement du Québec (Conseil des arts et des lettres du Québec, Fonds d’investissement pour le rayonnement de la Métropole, Secrétariat des affaires autochtones), le Conseil des arts de Montréal, Tourisme Montréal, ses partenaires de diffusion et ses partenaires médias.

Lancée en 2012, la Biennale d’art contemporain autochtone (BACA) est un organisme à but non lucratif basé à Montréal (enregistré en 2016) qui promeut le travail des artistes autochtones. La biennale a lieu tous les deux ans, dans plusieurs lieux, et chaque itération se concentre sur un thème spécifique. L’événement s’adresse à un public de plus en plus large – autochtone et non autochtone – et présente des artistes émergents et établis. Notre mission est de promouvoir l’art autochtone, de sensibiliser et d’éduquer le public aux questions culturelles des Premières nations.

Maria-Margaretta

Maria-Margaretta