Auriea Harvey

Du 11 septembre au 23 octobre 2021
Auriea Harvey : 👁
Commissaire : Samuel Arsenault-Brassard, artiste et commissaire d’ELLEPHANT VR

Les anciennes mythologies sont remplies d’histoires de drame, de terreur et de transformations. À travers ses œuvres, Auriea suggère un tissage complexe de narratives et de philosophies. Elle explore les anciennes mythologies, entrelacée avec ses narratives personnelles et les nouvelles technologies.

Les sculptures présentées sont des cyclopes et des béliers, des créatures qui pourraient êtres trouvés dans les Métamorphoses d’Ovide ou dans l’Odyssée d’Homère. Ces personnages sont intentionnellement troublants et terrifiants, ils invoquent un monde étrange, divin. À travers la numérisation 3D, Auriea intègre son corps dans son travail, achevant un état de divinité digitale. Le résultat est une mythologie personnelle, elle devient une déesse ancienne, incarne l’esprit de ses anciennes grand-mères, ses ancêtres imaginaires. Alors qu’elle transcende, sa transformation dépasse la manifestation physique, une déesse d’une beauté ancienne, impitoyable, épouvantable et éternellement puissante.

Les œuvres de Auriea sont numérique à leur cœur, les pièces physiques sont des archives des compositions numériques, les traces d’un autre monde. Les espaces qui semblent vides initialement contiennent le plus grand potentiel: l’accès au domaine de la spiritualité numérique.