Henri Venne

Né à Joliette (Québec) en 1966.

Mon travail émerge d’une recherche entreprise sur la mémoire et le souvenir paysager où s’illustre des atmosphères vaporeuses de l’évanescence des souvenirs. Mes oeuvres contiennent donc un reflet fantomatique et émotif d’un instant passé. La surface glacée de mes tableaux reflète l’espace réel où se tient le spectateur, créant ainsi une symbiose entre le souvenir d’un instant passé et la réalité du moment présent. La représentation/réflexion du tableau, contrairement à la photo, fera toujours parti du moment présent. L’acte de contemplation que l’on peut éprouver devant un paysage se perd sous l’effet réducteur de la photographie. Le souvenir éphémère de cet instant se traduit à travers ce nouvel espace méditatif et contemplatif, soit l’oeuvre elle-même. La réflexion de l’espace environnant dans chacune des oeuvres, vient souligner mon intérêt à faire cohabiter symbiotiquement la réalité et la représentation de la réalité au sein même du tableau. Chaque diptyque photo/peinture propose un dialogue incessant entre le phénomène de représentation photographique et les notions d’évocations sensorielles de la peinture formaliste.

Henri Venne est né à Joliette et vit et travaille à Montréal. Depuis 1994, il expose ses oeuvres, une combinaison photographie et peinture, à travers plusieurs galeries et musées au Québec. Il détient une maîtrise de l’Université Concordia en Arts visuels et enseigne maintenant les arts visuels au Collège Vanier.

Curriculum Vitae

Refaire surface

Refaire surface

Somewhere in Between

D'apres

(D’)après natures

Definir

Définir l’éphémère

Still Life

Still Life