Serena Kobayashi LeBel

Serena Kobayashi LeBel
York University (Toronto,ON)

Dans ma pratique artistique, je me trouve attirée par toutes les choses féminines et par la nature, utilisant les liens entre elles pour dépeindre les complexités de la psyché humaine. Chaque sujet de mes peintures représente un aspect différent de ce que c’est que d’être humain. J’utilise les liens au niveau scientifique pour décrire les émotions et les tendances humaines. J’hybride des portraits avec des images naturelles ; je relie notre sensibilité à notre passé animalier longtemps oublié d’une manière qui nous aide à nous rappeler d’où nous venons. J’explore la façon dont j’ai vu d’autres femmes s’exprimer, ainsi que la mienne. Quel traumatisme est intériorisé, mais atteint son apogée en tant que légitime défense ? Quelles stratégies d’adaptation sont externalisées, en soulignant au monde que nous allons bien ? Comment ces parties de nous sont-elles modifiées et altérées au fil du temps par notre conditionnement social et qu’est-ce qui ne peut jamais être changé ? Qu’est-ce qui est là parce qu’il est cousu dans le tissu de notre ADN – comme le syndrome de la fuite, du combat ou de la congélation – et qu’est-ce que nous développons avec l’âge ? Je passe beaucoup de temps à réfléchir avant de commencer un tableau, en spécialisant chaque pièce vers une idée spécifique. C’est sur cette base que j’ai construit mon dernier corpus d’œuvres au cours des deux dernières années. Dans mon tableau “Comme un papillon de nuit…” Je considère l’attraction humaine et les pulsions qui nous attirent vers un individu, souvent en dépit de nos intérêts. Un papillon de nuit s’envolera directement dans un feu parce qu’il est contraint de se diriger vers la lumière, tout comme certaines personnes retourneront en courant dans les bras d’un partenaire violent ; ou quelqu’un pourrait tromper un conjoint, ou encore rester avec le mauvais groupe d’amis. La nature humaine est étrange, et nos comportements le sont encore plus. Je me sens obligée de travailler sur ces idées d’une manière visuelle pour mieux les comprendre, et honnêtement dans l’espoir de mieux me comprendre et de saisir pourquoi je me comporte parfois ainsi.

Serena Kobayashi-LeBel est une artiste basée à Toronto qui se spécialise dans la peinture à l’huile figurative postsurréaliste. Née et élevée à Toronto, elle a passé ses quatre années de secondaire dans un programme intensif d’art à la Wexford Collegiate School of the arts, où elle a obtenu le meilleur résultat de sa classe. Kobayashi-LeBel vient de terminer sa 5e et dernière année de baccalauréat en beaux-arts à l’université de York avec une spécialisation en arts visuels et en peinture. Tout au long de son bac, Kobayashi-LeBel a participé à de nombreuses expositions d’art, tant avec York qu’en solo. Elle a notamment reçu le Willowdale Art Award en quatrième année et a choisi de rester pour une cinquième année afin d’effectuer une étude indépendante dont le point culminant a été sa toute première exposition personnelle à la galerie Gales de l’université de York.