Robyn Mah

Robyn Mah
Alberta University of the Arts

Je ne peux pas imaginer un moment où je me suis senti complète, un moment où je me suis sentie bien, un moment où je n’ai pas eu de doutes, est-il possible de se réaliser ? Ce sentiment d’être, d’être soi-même ou d’identité est une boule de poil qui se fend au plus profond de soi, qui se déploie et se replie constamment sur elle-même. Il y a tant de questions et de contradictions à vivre, il n’y a pas de délimitation nette de l’identité ; il y a souvent des marqueurs, des points d’épingle, des lignes d’intersection dans une grille, pour catégoriser et étiqueter afin de nous quantifier ou de faire en sorte qu’une autre force le fasse pour nous, pour se sentir en paix, pour pouvoir comprendre l’ontologie de l’être. Il est normal de ne pas savoir.

Robyn Mah vit et travaille à Calgary, Alberta, Canada ; elle a obtenu un baccalauréat en peinture de l’Université des Arts de l’Alberta en 2020. Elle travaille la peinture et la sculpture, dévoilant les incohérences et les contradictions de l’identité tout en naviguant dans ses propres expériences en tant que femme biraciale.