Marie-Ève Pageau

Marie-Ève Pageau
UQAM (Montréal, QC)

Ma démarche artistique s’élabore généralement autour de la production d’œuvres bidimensionnelles créées à partir de médiums picturaux variés faisant intervenir la pratique du dessin, de la peinture et parfois, de la photographie. Depuis la dernière année, mes productions se développent à partir de réflexions qui traitent de la mémoire et de la nostalgie. J’adopte régulièrement une approche autoréférentielle afin d’aborder des concepts au cœur de mes préoccupations personnelles et artistiques tels que l’attachement au passé et aux souvenirs. De ce fait, mes œuvres interrogent les capacités mnémoniques responsables de la perturbation ou de la conservation de certains souvenirs significatifs au sein d’une identité ainsi que leurs répercussions psychophysiologiques.

Mes plus récentes œuvres s’élaborent à partir d’une approche très méthodique et systématique qui s’insère au cœur de la production. De manière générale, il s’agit de mettre en place d’une sorte d’enquête ou de protocole, variable d’une création à l’autre, fréquemment conceptualisé à partir d’archives autoréférentielles dans le but de relever des données factuelles autour desquelles s’articuleront les œuvres en devenir. Les éléments recueillis prennent souvent la forme d’un tableau ou d’une série d’œuvres bidimensionnelles à travers lesquels s’inscrit une réalité autobiographique par le biais d’une représentation archétypale des concepts de la nostalgie et du souvenir.

En regard de ma production actuelle, je désire poursuivre mes réflexions quant au souvenir et à ses effets affectifs au sein d’un parcours identitaire en interrogeant le rôle des souvenirs épisodiques et leurs répercussions sur le présent.

Née en 1995, Marie-Ève Pageau est une jeune artiste de la relève récemment diplômée du baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal. Elle s’oriente aujourd’hui vers les médiums traditionnels de la peinture, du dessin et de la photographie dans le but de traiter de ses préoccupations artistiques telles que les concepts de la nostalgie et du souvenir. À travers une approche autoréférentielle revisitée par l’idée du souvenir archétypal, elle souhaite interroger et découvrir différentes approches conceptuelles et picturales dans ses créations.

Au cours des dernières années, Marie-Ève a participé à plusieurs expositions collectives dans la région de Montréal, notamment à l’exposition Paramètres XIX (2020) présentée dans l’espace culturel Georges-Émile-Lapalme, à la Place des Arts. Lauréate de la bourse d’excellence en peinture de la Fondation McAbbie en 2020, elle a aussi été récipiendaire de nombreux prix et distinctions dans le domaine artistique.