Kathleen Elliott

Ma pratique artistique tire l’artisanat domestique traditionnel à travers des matériaux contemporains, donnant aux histoires de force tranquille un espace public. Je suis une fileuse Mi’kmaq de Terre-Neuve. Je suis une porteuse de l’histoire des femmes et j’ai découvert que mes histoires préférées sont celles qui sont pliées sur l’étagère supérieure des placards ou rangées dans des cubes : des histoires rarement sorties, rarement entendues et probablement peu comprises. Les femmes de ma famille forment des héritages en surmontant les difficultés. Ma grand-mère a été encouragée par la broderie et la collection de courtepointes de ma mère a grandi avec moi. J’ai ainsi trouvé la paix dans l’accrochage de tapis. La broderie, imprégnée de la fumée de cigarette de Nan, servait à se tenir à proximité ; des scènes délicatement cousues de rues et de marchés anglais de son enfance étaient accrochées à ses murs jusqu’au jour de son décès. Rendre visite à ma Nan me permettait d’explorer et de me perdre dans leur monde de peluche. Je suis remplie de joie par l’odeur du placard à linge de ma mère, avec le souffle du bois environnant retenu dans chaque carré de tissu. Enfant, j’enterrais mon visage au milieu des édredons en chérissant leur chaleur et leur protection, curieuse de savoir comment ils sont arrivés là. Plus je grandissais, plus je comprenais que la couture a la même signification dans la vie de ma mère que l’accrochage de tapis pour moi. Il est temps pour moi de protéger et d’entretenir les traditions. Je veux manifester ma force en utilisant mes racines pour résister aux tempêtes, en honorant la résilience de mon aînée ; le fruit du travail ancestral venant de mes mains.

Kat Elliott sera bientôt diplômée du programme de baccalauréat en beaux-arts du campus Grenfell de l’université Memorial. C’est une artiste interdisciplinaire qui exprime son travail à travers le textile, la sculpture et la performance. Ses principaux domaines de recherche sont l’histoire des femmes, les sens, la mémoire et le jeu. Elliott est née à Burin, Terre-Neuve, elle a grandi dans l’ensemble de la province et réside actuellement à Corner Brook. Elle a exposé au Corner Brook Rotary Arts Centre, à la Nick Novakowski Senior Project Conference. Elle possède une sculpture dans la collection permanente de la Memorial University au Harlow Campus dans le Sussex, au Royaume-Uni. Elliott a récemment reçu le prix Reginald Shepherd et Helen Parsons Shepherd pour la poursuite de sa passion personnelle dans les arts visuels.