Gabrielle Madore

Gabrielle Madore
University of Ottawa (ON)

Ma pratique artistique se concentre sur la mise en valeur des espaces verts de la région d’Ottawa. Je suis préoccupée par les changements et les développements dans la ville au fil du temps ; principalement la destruction causée par l’élimination des arbres. J’ai vécu à Ottawa toute ma vie, je suis donc en phase avec les changements de l’environnement. La croissance des plantes a un impact sur la forme du paysage d’Ottawa, et je suis frustrée par la façon dont les infrastructures humaines déplacent la vie végétale. Lorsque les plantes sont enlevées ou coupées, cela dégrade l’écosystème local. J’ai l’habitude de me promener dans les espaces verts, les parcs et les rues de la ville tout en prenant des photos de choses qui attirent mon attention pour m’en servir comme référence dans la composition de mes dessins. Ces promenades mettent en évidence l’impact croissant de l’homme sur l’environnement. Je suis fascinée par les textures et les formes des plantes et des champignons, c’est pourquoi je mets l’accent sur ces détails dans mon travail.  Je travaille principalement à l’encre aquarelle, au pastel doux et au crayon sur papier. En utilisant la technique du marquage, je construis une compréhension du caractère de mes sujets. Les pastels doux et les crayons de couleur me rapprochent particulièrement de la surface sur laquelle je travaille. En général, je mouille toute la page, puis j’utilise des chiffons et des pipettes pour faire tomber, éclabousser et étaler les encres diluées sur la page. Les formes et les lignes organiques formées par les flaques d’encre séchées influencent l’endroit où je rends les formes et les détails avec le pastel doux et le crayon de cire. Cette façon de travailler me permet d’imiter les variations subtiles et imprévisibles de la vie végétale.

Je suis née et je vis actuellement à Ottawa, en Ontario. De 2016 à 2020, j’ai étudié les beaux-arts à l’Université d’Ottawa où je me suis spécialisée dans le dessin et la peinture. Ma pratique se concentre sur l’utilisation de l’aquarelle, du pastel doux et du crayon pour rendre des dessins de diverses plantes, animaux et champignons en Ontario. La photographie est un aspect important de ma pratique, car j’utilise les photos que je prends en explorant Ottawa comme images de référence pour mes dessins. En utilisant ces sujets comme point de référence, je contemple comment les humains divisent et catégorisent les espaces et les créatures vivantes. J’examine en particulier le concept de nature et ce qui est naturel. Actuellement, j’ai exposé mon travail en ligne et à l’Université d’Ottawa.