Réaction programmée

Le concept de la programmation n’a pas débuté avec l’ordinateur, mais plutôt avec la civilisation de la race humaine. Chaque société a son programme plus ou moins complexe qui dicte l’attitude, les gestes, les positions que les individus membres doivent adopter dans leurs relations avec autrui. Le travail de Lois Andison est inspiré de cette relation formelle, non réfléchis que nous posons de façons régulières. Ses sculptures avec caractéristiques corporels répondent à la présence humaine par le biais du mouvement. Cette activation robotisée des œuvres est aussitôt suivie par une réaction du spectateur, qui varie selon les personnalités. Dans la plupart des cas les spectateurs ne savent pas exactement comment réagir car leur programmation (humaine) face à cette nouvelle situation est incomplète. A travers son travail Lois questionne les périmètres pré-établis des relations homme femme, avec un certain humour, elle nous fait prendre conscience de notre côté robotisé, programmé et irréfléchis qui gère une grande partie de nos relations dite humaines. Un travail très bien réalisé, qu’on ne peut se permettre de manquer.