Clint Neufeld

Clint Neufeld s’intéresse à la beauté dans le banal et aux stéréotypes de l’identité masculine. De délicats moulages en céramique représentent des moteurs de voiture, des transmissions automobiles et autres pièces mécaniques. La nostalgie et le souvenir jouent un rôle clef dans la transformation esthétique de ces objets qui, hors de leur contexte, sont dépouillés de leur utilité première. Ils présentent une dichotomie entre l’élan sentimental du souvenir, et la présence des clichés féminins / masculins – la délicatesse du motif et le design de la mécanique automobile. En prenant sa propre histoire comme point de départ, Neufeld nous parle des Prairies où il a grandi, et de sa relation avec les figures masculines de son entourage. Des hommes qui, à leur manière pudique et réservée, à travers leurs mots et leurs attitudes, représentent le lien de l’artiste à la fois avec le temps et avec la présence de l’extraordinaire dans la vie de tous les jours.

« Chaque fois que je m’étais taché les mains ou que j’avais de la peinture sur moi, Grand-père sortait la vieille bonbonne rouge et versait de l’essence dans mes mains en coupe, puis il les frottait jusqu’à ce qu’elles soient propres. C’était un acte de bonté accompagné d’une certaine rudesse, quelque chose qu’on ne ferait jamais aujourd’hui, laver les mains d’un jeune enfant avec de l’essence, mais c’était fait avec amour. »

Clint Neufeld vit et travaille à Osler en Saskatoon. Gradué de l’Université de Saskatchewan et récipiendaire d’une maîtrise en sculpture de l’Université Concordia, Neufeld a exposé dans des institutions tels que la Mendel Art Gallery, la Dunlop Art Gallery, la Two Rivers Art Gallery, ainsi que MASS Moca au Massachusetts.

www.clintneufeld.com

Clint Neufeld